Impôts locaux, taxe d'habitation, taxe foncière, fiscalité locale, centres des impôts

syndicats

Elus, syndicalistes, et fonctionnaires de Bercy partent en vacances avec votre argent !

Le nouveau numéro des Dossiers du Contribuable « Ils partent en vacances avec votre argent ! » sort en kiosque le 1er août.

Elus, syndicalistes, et fonctionnaires de Bercy partent en vacances avec votre argent !68 pages d’enquêtes sur ces privilégiés qui partent en vacances aux frais du contribuable : président de la République, Premier ministre, députés, syndicalistes, enseignants, racailles, fonctionnaires de Bercy et des DOM-TOM, et tous les autres…

Pour trouver la revue près de chez vous: www.trouverlapresse.com

« Ils partent en vacances avec votre argent ! », Les Dossiers du Contribuable de juin/juillet 2013. 68 pages, 4€50.

Les Dossiers du Contribuable approfondissent, tous les deux mois, un thème majeur de l’actualité du point de vue des contribuables. Ils vous permettent d’être informé et alerté sur les dérives ahurissantes de la gestion de notre pays.

SOMMAIRE

Financement des syndicats: Nicolas Perruchot invité du Direct des Contribuables

Nicolas Perruchot était l’invité du « Direct des Contribuables », le 16 avril 2013. Il a répondu aux questions des internautes sur ce sujet tabou qu’est l’argent des syndicats.

Nicolas Perruchot s’est prononcé notamment pour la suppression de tout financement public des syndicats.

Nicolas Perruchot, ancien député, conseiller régional UMP de la Région Centre, a dirigé en 2011 les travaux de la commission d’enquête parlementaire sur le financement des organisations syndicales. Son rapport avait été enterré à l’époque par la droite.

Fin des subventions aux syndicats – pétition

Plus un sou d’argent public pour les Syndicats qui prennent la France en otage !

Pétition nationale à Nicolas Sarkozy

Monsieur le Président,

Les grèves à répétition parasitent notre économie. Après la SNCF, la RATP, La Poste… les blocages du port de Marseille et des raffineries sont une honte, et les scènes de débordements inadmissibles.
Cette tyrannie n’est plus supportable, surtout quand on sait qu’elle est financée par nos impôts.

Nous devons arrêter de financer des syndicats qui usent et abusent du droit de grève au détriment des Français, et qui