Impôts locaux, taxe d'habitation, taxe foncière, fiscalité locale, centres des impôts

sceaux

Impôts locaux 2010 : plus de stabilité cette année

Comparée à une année 2009 particulièrement salée sur le front des impôts locaux, la légère des impôts locaux hausse qui se dessine pour 2010 apparaît presque comme une accalmie…

impots locaux hausse augmentation«Les élus ont jusqu’au 15 avril pour voter le budget 2010 mais beaucoup ont devancé l’échéance. Ma première impression est celle d’augmentations peu nombreuses et modérées», estime Philippe Laurent, président divers droite de la commission des finances à l’Association des maires de France. Lille, Strasbourg, Lyon, Bordeaux, Nice, mais aussi Pau, Mulhouse, Toulon: beaucoup de municipalités ont choisi en 2010 de ne pas relever les taux de la taxe d’habitation et des taxes foncières. Et les hausses restent raisonnables à Albi (1,9%), Marseille (2,9%) ainsi qu’à Toulouse (4,2%), même si l’augmentation passe mal dans la Ville rose où l’opposition dénonce l’absence d’investissements justifiant un relèvement des taux. Exemplaire, la ville de Rodez va même baisser de

Impôts locaux : le classement dans les Hauts de Seine – suite

Voici la suite de notre classement des villes des Hauts de Seine , cette fois ci selon l’augmentation de la taxe d’habitation.

Rang – Ville ………………… %

1 – asnieres ……………………. 17
2 – chaville……………………… 15
3 – neuilly……………………….. 10,5
4 – malakoff ……………………… 9
 » – sevres …………………………. 9
 » – boulogne ……………………… 9
 » – courbevoie …………………… 9
8 – montrouge …………………… 7,14
9 – la garenne ……………………. 4,96
10 – fontenay ……………………. 4,88