Impôts locaux, taxe d'habitation, taxe foncière, fiscalité locale, centres des impôts

réunion

Taxe d’ habitation à la Réunion: les communes les plus taxées

Voici le classement des communes de la Réunion les plus taxées en matière de taxe d’habitation

Taxe d' habitation à la Réunion: les communes les plus taxéesLes 5 communes de la Réunion dont le taux de taxe d’habitation est le plus élevé :

1- St-Louis 44,77%

2- St-Philippe 28,13%

3- Ste-Suzanne 26,94%

4- St-André 26,70%

5- Cilaos 24,30%

 

Les 5 communes de la Réunion dont le taux de taxe d’habitation est le moins élevé :

Taxe foncière à la Réunion: les communes les plus taxées

Voici le classement des communes de la Réunion les plus taxées en matière de taxe foncière

Taxe foncière à la Réunion: les communes les plus taxéesTaxe foncière propriétés bâties

Les 5 communes de la Réunion dont le taux de taxe foncière est le plus élevé :

1- St-Louis 57,07%

2- St-Philippe 34,68%

3- St-Benoit 33,42%

4- Bras-Panon 33,32%

5- Salazie 33,22%

Les 5 communes de la Réunion dont le taux de taxe foncière est le moins élevé :

Impôts Saint-Louis de la Réunion

Saint-Louis de la Réunion est la ville de France où l’on paye de plus en plus d’impôt sur le revenu.

Impôts Saint-Louis de la RéunionImpôt sur le revenu moyen par foyer fiscal en 2011 à Saint-Louis : 166,31 euros (+26,19 %)

Impôt sur le revenu collecté en 2011 par tranche de revenu fiscal à Saint-Louis:

Impôt sur le revenu collecté à Saint-Louis de la Réunion pour la tranche de 0 à 10 000 euros : -1 221 724 euros

Impôt sur le revenu collecté à Saint-Louis de la Réunion pour la tranche de 10 001 à 12 000 euros : -451 985 euros

Impôt sur le revenu collecté à Saint-Louis de la Réunion pour la tranche de 12 001 à 15 000 euros : -838 615 euros

Impôt sur le revenu collecté à Saint-Louis de la Réunion pour la tranche de

Indemnités des conseillers régionaux

En 2008, le montant total des indemnités des conseillers régionaux s’élève à 59,3 millions d’euros, soit une indemnité moyenne par élu de 31 555 euros par an.

Les indemnités sont déterminées en fonction de la population pour toutes les collectivités. Pour en savoir plus sur le coût des élus locaux.

Voici ci dessous les chiffres du ministère de l’Intérieur fournis par le député René Dosière.

Indemnités des conseillers régionaux 2008

Dette publique : indemnités des conseillers régionaux

Indemnités des conseillers régionaux , des moins généreux au plus généreux.

Base 100 en 2004 ( sur la base du revenu moyen des conseillers régionaux )

Auvergne 70

Corse 74

Guyane 80

Aquitaine 81

Centre 82

Taxe professionnelle: les députés UMP plient face au gouvernement

Les députés UMP renoncent à un amendement sur les exonérations de taxe professionnelle, amendement combattu par le gouvernement et le Medef.

taxe professionnelle reformeLe patron des députés UMP Jean-François Copé s’est targué jeudi d’avoir désamorcé le conflit entre le gouvernement et sa majorité sur la réforme de la taxe professionnelle (TP) dans le cadre de l’examen du projet de budget pour 2010 à l’Assemblée nationale.

Le patron des députés UMP a annoncé un «accord» après une réunion impromptue entre son groupe et la ministre de l’Economie Christine Lagarde, qui a nécessité une longue suspension de séance dans l’hémicycle.

Au terme de cette «coproduction législative», tant vantée par M. Copé, les députés UMP renonceraient à revenir sur l’exonération de TP des entreprises de moins de 500.000 euros de chiffre d’affaires.

L’auteur de l’amendement qui visait à abaisser le seuil à 152.000 euros, le vice-président UMP de l’Assemblée nationale Marc Laffineur, défendra néanmoins pour la forme son dispositif en séance

Le bonus vert de Ségolène Royal

Faut-il acheter son futur lave-linge en Poitou-Charentes ? La présidente de la région, Ségolène Royal, propose un « bonus vert » aux acheteurs de réfrigérateurs, congélateurs, lave-linge et lave-vaisselle économes en énergie. Son montant sera de 40 ou 60 euros, et quelque 20 000 clients pourront en bénéficier, l’enveloppe totale s’élevant à 1 million d’euros.

marie segolene royal bonus vert charenteLa Charente libre rappelle mardi que cette opération « n’a pas suscité de débat. La délibération est passée comme une lettre à la poste en fin de réunion de la dernière commission permanente du conseil régional parmi un flot de petits sujets de second ordre. C’était le 31 août dernier ».

Ce coup de pouce de Ségolène Royal donné aux particuliers, au nom de l’ »excellence environnementale » chère à l’ex-candidate à la présidentielle, suscite quelques bémols. L’UMP, via son porte-parole Henri de Richemont, déplore « une mesurette qui permet à Mme Royal de se dire plus verte que tous les Verts (…), c’est de l’argent jeté par les fenêtres ».

Pour les professionnels, « la fibre écologique du consommateur n’est pas encore assez affûtée pour qu’il choisisse un produit vert sans y être encouragé, souligne Bernard Planque, le délégué général du Gifam