Impôts locaux, taxe d'habitation, taxe foncière, fiscalité locale, centres des impôts

perpignan

Impôts locaux Perpignan 2013

Perpignan est la 5ème ville de France où l’on paye le plus d’ impôts locaux. Voici les taux des impôts locaux à Perpignan en 2013.

Impôts locaux Perpignan 2013Impôts locaux des ménages de Perpignan

Montant des impôts locaux à Perpignan par habitant en 2012: 1046 euros ( +25,14% entre 2007 et 2012).

Taux de la taxe sur le foncier bâti à Perpignan en 2013: 47,96% ( +7,33 points entre 2007 et 2013).

Taux de la taxe d’habitation à Perpignan en 2013:

Impôts locaux Perpignan 2012

Les taux des impôts locaux ( taxe d’habitation et taxe foncière ) ont augmenté à Perpignan en 2012.

Impôts locaux Perpignan 2012Voici la taxe d’habitation et taxe foncière moyenne pour un contribuable « modèle » habitant à Perpignan ( couple avec 2 enfants habitant un logement dont la valeur locative est égale à 1,5 fois la valeur locative moyenne des logements de la commune).

Taxe d’habitation Perpignan 2012

Résidences secondaires : le vrai coût

Les résidences secondaires représentent même 10% du parc résidentiel . On recense une vingtaine de communes comptant plus de 10 000 résidences secondaires ( Paris, Agde, Cannes, Nice et Antibes en tête). Le coût de ces résidences secondaires est à la hausse .

cout prix residence secondaire piscineLes prix des maisons à la campagne ont été multipliés par 2,6 en l’espace de dix ans. Le prix moyen observé en 2009 atteint ainsi 188 000 euros. Ne pas non plus oublier les charges d’entretien et les multiples frais fixes.

Les professionnels considèrent qu’il faut compter, en frais annuels d’entretien, environ 1% de la valeur de la maison, et 2% lorsque celle-ci est confrontée aux vents marins ou aux chutes de neige et jusqu’à 4% avec une piscine et un beau jardin. Sans compter les travaux de réfection, tous les six ans en moyenne.

Impôts locaux plus élevés

Au-delà de la facture générale, quelques postes budgétaires sont à suivre de près: impôts locaux, jardin et piscine. Ne bénéficiant d’aucun allégement particulier, la résidence secondaire, de par sa surface ou ses

Villes les plus touchées par la hausse des impôts locaux

Alors que l’augmentation des impôts locaux enregistrée en 2009 atteignait le record de +5,2%, la hausse des impôts locaux en 2010 devrait être moindre, soit +2,8%.

impots locaux hausse villesCette progression reste élevée puisque c’est la plus forte après celle de l’année dernière, selon la récente étude du Forum pour la gestion des villes.

Dans certaines communes, la taxe d’habitation va même progresser fortement. Ainsi, elle va grimper de +9,4% à Strasbourg (916 euros), de +9,3% à Paris (435 euros), de +8,7% à Montreuil (1.128 euros) ou encore de +8% à Saint-Denis (723 euros). L’unique baisse du classement est attribuée à Argenteuil avec un repli de -0,3%. Reste tout de même que dans presque la moitié

Impôts locaux 2010 : plus de stabilité cette année

Comparée à une année 2009 particulièrement salée sur le front des impôts locaux, la légère des impôts locaux hausse qui se dessine pour 2010 apparaît presque comme une accalmie…

impots locaux hausse augmentation«Les élus ont jusqu’au 15 avril pour voter le budget 2010 mais beaucoup ont devancé l’échéance. Ma première impression est celle d’augmentations peu nombreuses et modérées», estime Philippe Laurent, président divers droite de la commission des finances à l’Association des maires de France. Lille, Strasbourg, Lyon, Bordeaux, Nice, mais aussi Pau, Mulhouse, Toulon: beaucoup de municipalités ont choisi en 2010 de ne pas relever les taux de la taxe d’habitation et des taxes foncières. Et les hausses restent raisonnables à Albi (1,9%), Marseille (2,9%) ainsi qu’à Toulouse (4,2%), même si l’augmentation passe mal dans la Ville rose où l’opposition dénonce l’absence d’investissements justifiant un relèvement des taux. Exemplaire, la ville de Rodez va même baisser de

40 000 euros pour des bornes à Perpignan

À Perpignan, le conseil général des Pyrénées-Orientales s’est lancé en 2008 dans une guerre picrocholine autour de bornes routières. Montant d’une dépense pas vraiment indispensable : 40 000 euros.

bornes-perpignanChristian Bourquin, le président PS du conseil général des Pyrénées-Orientales a voulu démontrer en 2008 que Jean-Paul Alduy, le maire UMP de Perpignan (à l’époque), entretenait mal ses routes.

Il a donc fait installer, durant l’hiver 2008, dans Perpignan et ses alentours, 52 bornes d’un mètre de haut, à 500 € la pièce, portant ce message très visible : «Bienvenue sur une route départementale».

Pourquoi ne pas avoir utilisé des bornes à 220 €, comme les 2 100 autres du département ? Mystère.

Le tout pour un montant de 40 000 € au final, en comptant le coût d’une boulette lors de l’installation. En effet, nombre de ces bornes ayant été scellées trop près de la route, il a fallu les repositionner…

Source : Le Livre noir des gaspillages de l’argent public

Impôts locaux à Perpignan

Voici le détail des hausses d’impôts locaux à Perpignan

Impôt local moyen à Perpignan des foyers ne bénéficiant pas d’exonération: 1 684 euros

Evolution des impôts locaux à Perpignan 2008-2009: + 5,4 %

Répartition des impôts locaux à Perpignan par taxe:

Taxe d’habitation: 826 euros

Taxe foncière: 858 euros

Répartition des impôts locaux à Perpignan par bénéficiaire:

Commune (évol. 2008-2009): 1093 euros ( +2,9 %)

Département (évol. 2008-2009): 507 euros (+11,2 %)

Région (évol. 2008-2009): 84 euros (+5 %)

Nîmes, Montpellier: explosion des impôts locaux

Selon « Le Parisien », Nîmes et Montpellier seraient les plus chères. 2 335 € par an pour une famille à Montpellier, 2 327 € à Nîmes, 2 054 € à Perpignan, 1 774 € à Marseille et 947 € à Paris.

impots locaux taxe locale fonciere habitationTelles sont les additions – salées – que les villes présentent en 2009 aux ménages pour leurs impôts locaux (taxe fonctière et taxe d’habitation confondues). C’est ce que révèle une enquête du Forum pour la gestion des villes et des collectivités territoriales, publiée hier par Le Parisien/Aujourd’hui en France.

Le phénomène est général : les hausses s’enchaînent et toutes les villes de plus de 100 000 habitants sont concernées. « C’est la plus forte hausse depuis dix ans », résume le Forum. De même, de nouvelles charges sont à prévoir en ce qui concerne
la TIPP (taxe intérieure sur les produits pétroliers) dans les Régions (lire notre enquête publiée dans nos éditions d’hier). Le gouvernement voudrait « contraindre » les conseils régionaux à l’augmenter,

Le palmarès des impôts locaux dans les grandes villes ( suite et fin)

Suite et fin du palmarès des impôts locaux dans les grandes villes

                         Taxe d’habitation        Taxe foncière
            Hausse Taux Hausse Taux
Lille 0 33.55 0 23.56
Toulon 0 19.35 0 23.90
Angers 0 16.90 0 31.49
Amiens 0 17.96 0 27.76
Aix en
Provence
0 18.94 0 17.64
Nîmes 0 29.33 0 31.05
Rouen 0 19.99 0 21.01
Perpignan 0 16.68 0 24.44