Impôts locaux, taxe d'habitation, taxe foncière, fiscalité locale, centres des impôts

Meaux

Taxe d’ habitation: le grand matraquage des collectivités

Taxe d’habitation: c’est le grand matraquage des collectivités. La hausse des impôts locaux est très supérieure à l’inflation. Le taux d’inflation de 2001 à 2013 est de + 22.29 %.

Taxe d' habitation: le grand matraquage des collectivitésPour les prochaines élections, votre candidat doit faire la promesse de ne pas augmenter les impôts locaux au cours de la prochaine mandature. Et ensuite, prévoir une baisse dans les villes qui ont une taxe d’habitation déraisonnable.

Il est possible et même indispensable de baisser les charges de fonctionnement.

Exemple : Les subventions de fonctionnement versées.

Sur un échantillon de 459 villes, les hausses de la taxe d’habitation entre 2001 et 2013 ont été comparées au taux d’inflation entre 2001 et 2013 (calculs avec le taux et la revalorisation des bases).  Il y a 45 communes (soit 10 % des villes) qui dépensent plus de 50 % de la taxe d’habitation et

Impôts locaux à Meaux

Voici le détail des hausses d’impôts locaux à Meaux

Impôt local moyen à Meaux des foyers ne bénéficiant pas d’exonération: 1 306 euros

Evolution des impôts locaux à Meaux 2008-2009: + 4,4 %

Répartition des impôts locaux à Meaux par taxe:

Taxe d’habitation: 571 euros

Taxe foncière: 735 euros

Répartition des impôts locaux à Meaux par bénéficiaire:

Commune (évol. 2008-2009): 921 euros ( +2,6 %)

Département (évol. 2008-2009): 366 euros (+9,6 %)

Région (évol. 2008-2009): 19 euros (+0 %)