Impôts locaux, taxe d'habitation, taxe foncière, fiscalité locale, centres des impôts

mairie de paris

NKM veut supprimer les frais de bouche à Paris

Lors d’un entretien organisé avec le Figaro, NKM a déclaré qu’elle comptait supprimer les frais de bouche si elle était élue à la mairie de Paris.

Dans cet entretien, NKM a en effet vivement critiqué Anne Hidalgo, candidate à la succession de Delanoë à Paris et spécialiste du cumul des mandats et des frais de bouche. Hidalgo estime en effet que 2000 euros par mois de frais de bouche, « ce n’est pas grand chose ».

Voir la vidéo de NKM qui veut supprimer les frais de bouche à Paris

Delanoë veut augmenter le coût de la fourrière à Paris

Sur demande du préfet de police et de Bertrand Delanoë, le coût de la fourrière pourrait bien augmenter à Paris et passerait ainsi de 126 euros à 150 euros.

Delanoë veut augmenter le coût de la fourrière à ParisPour combler le déficit des fourrières, le préfet de police de Paris souhaite augmenter les tarifs de la fourrière pour les voitures et les deux-roues. Actuellement, le coût de la fourrière à Paris est de 126 euros, auquel il faut ajouter 10 euros de frais de garde journalier ainsi que le prix de l’amende de stationnement. Malgré les 250 000 voitures enlevées en 2013 à Paris, les comptes de la fourrière sont en déficit !

D’après la mairie de Paris, les enlèvements coûteraient même 6 millions d’euros par an à la Ville. Le maire de Paris Bertrand Delanoë a envoyé un courrier au ministre de l’Intérieur Manuel Valls pour soutenir la proposition du préfet de

Hidalgo et la hausse des impôts des entreprises à Paris

La candidate à la mairie de Paris Anne Hidalgo a déclaré qu’elle n’augmenterait pas les impôts locaux des entreprises si elle est élue.

Hidalgo et la hausse des impôts des entreprises à ParisLes impôts locaux des entreprises représentent actuellement 37% du produit fiscal de Paris, avec 1,746 milliards d’euros versés au titre de la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) en 2013, le double du produit de la taxe professionnelle récupéré par la ville de Paris en 2010 (814 millions d’euros).

Hidalgo estime que la hausse de la fiscalité à Paris est pénalisante «puisqu’elle reverse ce surplus aux nouveaux

Pas de hausse des impôts locaux en 2014 selon Hidalgo

Anne Hidalgo, candidate à la succession de Delanoë à la mairie de Paris, a déclaré qu’elle n’augmentera pas les impôts locaux si elle est élue en 2014.

Pas de hausse des impôts locaux en 2014 selon HidalgoAnne Hidalgo vient de promettre qu’elle n’augmentera pas les impôts locaux si elle est élue à la mairie de Paris en 2014. Tout le monde sait que les promesses de campagne ne valent pas grand chose, d’autant que les impôts locaux sont un des enjeux principaux de la campagne pour les municipales à Paris.

Voici ce qu’a déclaré Anne Hidalgo sur BFMTV concernant les hausses d’ impôts locaux à Paris en 2014:

Les finances de Paris

La dette de la ville de Paris, estimée à 3,260 milliard d’euros en 2012, représente un endettement de 1444 euros par habitant.

Les finances de ParisDepuis 2008, les impôts locaux ont augmenté de 27% à Paris ( 2,052 milliards d’euros en 2012). Le budget de la ville de Paris a augmenté de 4% sur la même période, et s’élevait à 7,209 milliards d’euros en 2012.

En 2012, les dépenses de fonctionnement de la ville de Paris s’élevaient à 4,82 milliards d’euros, soit 66% du

Hausse des impôts locaux à Paris en 2014 ?

Avec une hausse des dépenses de la ville de plus de 40% depuis 2002, la mairie de Paris pourrait se voir contrainte d’augmenter les impôts locaux en 2014.

Hausse des impôts locaux à Paris en 2014 ?Si les dépenses de la ville de Paris ont augmenté de plus de 40% depuis 2002, la mairie a néanmoins énormément investi dans les logements et les transports urbains, tout en évitant de trop s’endetter. Mais les recettes de la ville sont surtout basées sur le dynamisme de l’immobilier parisien, ce qui, avec la baisse des transactions et la stabilité des prix, pourrait engendrer

La vraie hausse des impôts locaux à Paris depuis 2001

Bertrand Delanoë et Anne Hidalgo avaient réfuté les chiffres fournis par Nathalie Kosciusco-Moriset quant aux hausses d’impôts à Paris sous l’ère socialiste ( voir Hausse de 40% des impôts à Paris sous l’ ère socialiste). Mais NKM avait bien raison, la taxe foncière et la taxe d’habitation ont bien flambé à Paris depuis 2001 ( voir Le grand dérapage des impôts locaux à Paris).

La vraie hausse des impôts locaux à Paris depuis 2001Bertrand Delanoë avait accusé Nathalie Kosciusco-Moriset de mentir sur les hausses des impôts locaux à Paris. NKM avait en effet déclaré que les impôts locaux ont augmenté de 40% depuis 2001 et l’arrivée des socialistes à la mairie de Paris.

Mais les accusations de Delanoë étaient infondées… D’après le magazine Capital, les impôts locaux acquittés par un foyer fiscal propriétaire de son logement se sont élevés en moyenne à 793 euros en 2001. En

Hausse de 40% des impôts à Paris sous l’ ère socialiste

D’après Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la succession de Bertrand Delanoë, les impôts ont augmenté de plus de 40% depuis que les socialistes sont à la mairie de Paris.

Hausse de 40% des impôts à Paris sous l' ère socialisteNathalie Kosciusko-Morizet a ainsi déclaré que « la taxe de balayage, pour certaines personnes, a été multipliée par six ». « Et ça a servi à quoi, tout cet argent? Pas à baisser la dette [...] En 2014, il y aura 4 milliards d’euros de dette, contre un peu plus d’un milliard en 20013, cet argent a servi à augmenter le nombre des fonctionnaires: « Plus 25%, 10.000 embauchés ». Nathalie Kosciusko-Morizet a dénoncé une augmentation « de 40% des frais de fonctionnement. Le train de vie de la mairie? Les charges à

Delanoë stoppe les hausses d’ impôts

La mairie de Paris a décidé de stopper les hausses d’impôts pour le budget 2011. Malgré la reprise des droits de mutation, la mairie de Paris va investir prudemment.

delanoe paris impots locauxBertrand Delanoë présente aujourd’hui en Conseil de Paris les grandes orientations budgétaires pour 2011 et veut mettre l’accent sur l’accompagnement des Parisiens, touchés par «  une crise économique et sociale qui s’installe dans la durée ». Après 2 années de flambée successives des impôts locaux, Bertrand Delanoë met fin aux hausses d’impôts locaux.

La Ville de Paris se montre prudente quant à l’anticipation des recettes. Outre le gel des dotations de l’Etat ( 1,230 milliard), la « sous-compensation » des

La mairie de Paris dépense 45 000 euros pour une pub

La Mairie de Paris a payé 45 000 euros un encart publicitaire de 8 pages dans Le Parisien .

Dans quel but ? Pour chanter les louanges de ses sociétés d’ économie mixte . 3 semaines auparavant , la Mairie de Paris se vantait d’ avoir fait la chasse au gaspillage dans ses dépenses de communication

source: Canard enchainé

Procès des transferts du PSG: et la Mairie de Paris ? .. et le contribuable ?

L’actuel procès des transferts du PSG fait de plus en plus penser à une aventure des pieds nickelés. Défilent les anciens présidents, les agents de joueurs et on y apprend petit à petit la manière dont était ?? tenue la comptabilité du Paris Saint-Germain.

Exemple typique: 2,2 millions d’euros payés par un club belge pour un joueur inconnu afin que le PSG paie qqch à aon ancien joueur Okocha .. en Suisse …

Le journal l’ Equipe d’hier raconte l’embrouille.

Nouvelle hausse des Impôts locaux

La Mairie de Paris entérinera aujourd’hui son budget pour l’année 2010 en Conseil de Paris, qui prévoit notamment une hausse des impôts de 8 %, après les augmentations de l’année 2009, qui allaient de 9 à 29 % selon les taxes.

impots locaux hausse augmentationCette année, tous les impôts augmenteront de la même façon, qu’il s’agisse de la taxe d’habitation, de celle du foncier bâti et non bâti ou de la taxe professionnelle. Concrètement, cela se traduira par quelques dizaines d’euros supplémentaires sur la facture de fin d’année.

Par exemple, pour une famille avec deux enfants locataire d’un logement de 80 m2 à Paris, la taxe d’habitation augmentera de 26 euros en moyenne. Si elle est propriétaire, la facture s’alourdira de 57 euros en ce qui concerne la

Impôts locaux Paris: Delanoe responsable de la flambée des taxes locales

Le président de la fédération UMP de Paris et député maire du XVe arrondissement et la ministre de l’Économie signent avec quatorze autres élus UMP (1) à Paris un appel incitant les Parisiens à réagir à la flambée de la fiscalité locale dans la capitale.

Bertrand Delanoe mairie paris impots locauxLes contribuables parisiens, qui doivent s’acquitter de leurs feuilles d’impôts locaux, ont une bien mauvaise surprise. Qu’on en juge : pour les propriétaires, la taxe foncière augmente en moyenne de 30 % par rapport à l’année dernière. Quant à la taxe d’habitation, dont le montant a été notifié en octobre, la hausse moyenne est de l’ordre de 9 %. Et ce n’est pas fini. Le maire de Paris a d’ores et déjà promis pour l’année 2010 une hausse de même importance. Ainsi, avec l’évolution prévisible des bases d’imposition et l’inflation, la hausse moyenne des impôts locaux approchera les 25 % en deux ans ! Record historique, toutes catégories.

Si le maire de Paris est contraint de frapper aussi lourdement, c’est en raison du dérapage incontrôlé depuis 2001 du train de vie de la Mairie de Paris. À l’arrivée de Delanoë, celle-ci comptait un peu moins de 40 000 agents. Huit ans plus tard, ils sont plus de 50 000. Les dépenses de personnel ont augmenté de 45,7 % et l’endettement de la

La ville de Paris va encore augmenter les impôts locaux en 2010

delanoe-taxe-impots-paris-bertrand-budget-recettes-locauxLe président UMP de la commission des Finances de la mairie de Paris, Jean-François Legaret, a estimé mardi que la municipalité dirigée par le PS Bertrand Delanoë devra à nouveau augmenter les impôts locaux des Parisiens en 2010, pour la deuxième année consécutive.

Les économies que propose M. Delanoë face à la crise « sont des broutilles qui laissent présager une année 2009 catastrophique avec pour conséquence une nouvelle hausse de la fiscalité », a déclaré M. Legaret devant la presse.

L’équipe de M. Delanoë proposera lundi lors de l’adoption du budget supplémentaire au prochain Conseil de Paris d’économiser 23 millions d’euros, sur un budget totalisant 7 milliards d’euros. Selon la Ville, Paris souffre d’une chute de 150 millions d’euros des droits de mutation, en raison de la crise immobilière, au lieu de 700 millions prévus. M. Legaret évalue ce chiffre à 300 millions.

Selon M. Legaret, avec ces économies, la municipalité montre qu’ »elle ne tient aucunement compte de la portée de la crise sur les contribuables » et