Impôts locaux, taxe d'habitation, taxe foncière, fiscalité locale, centres des impôts

dijon

Impôts locaux Dijon 2013

Dijon est la 12ème ville de France où l’on paye le plus d’ impôts locaux. Voici les taux des impôts locaux à Dijon en 2013.

Impôts locaux Dijon 2013Impôts locaux des ménages de Dijon

Montant des impôts locaux à Dijon par habitant en 2012: 931 euros ( +33,26% entre 2007 et 2012).

Taux de la taxe sur le foncier bâti à Dijon en 2013: 49,09% ( +8,93 points entre 2007 et 2013).

Taux de la taxe d’habitation à Dijon en 2013:

Hausse des impôts locaux à Dijon en 2012

Les impôts locaux ( taxe d’habitation et taxe foncière ) augmentent à Dijon en 2012.

Impôts locaux Dijon 2012Voici les taxe d’habitation et taxe foncière moyennes pour un contribuable « modèle » habitant à Dijon ( couple avec 2 enfants habitant un logement dont la valeur locative est égale à 1,5 fois la valeur locative moyenne des logements de la commune).

Taxe d’habitation Dijon 2012

Montant Taxe d’habitation Dijon 2012

793 euros, en hausse de 3,3% par

Impôts locaux Dijon en hausse

Les impôts locaux devraient augmenter de 1,7% à Dijon ( Côte-d’Or) en 2012.

Impôts locaux Dijon 2012Le maire de Dijon, François Rebsamen, a annoncé une hausse des impôts locaux de 1,7 % en 2012 lors du conseil municipal. Cette hausse de 1,7% des impôts locaux à Dijon correspond au taux de

Villes les plus touchées par la hausse des impôts locaux

Alors que l’augmentation des impôts locaux enregistrée en 2009 atteignait le record de +5,2%, la hausse des impôts locaux en 2010 devrait être moindre, soit +2,8%.

impots locaux hausse villesCette progression reste élevée puisque c’est la plus forte après celle de l’année dernière, selon la récente étude du Forum pour la gestion des villes.

Dans certaines communes, la taxe d’habitation va même progresser fortement. Ainsi, elle va grimper de +9,4% à Strasbourg (916 euros), de +9,3% à Paris (435 euros), de +8,7% à Montreuil (1.128 euros) ou encore de +8% à Saint-Denis (723 euros). L’unique baisse du classement est attribuée à Argenteuil avec un repli de -0,3%. Reste tout de même que dans presque la moitié

Impôts locaux à Dijon

Voici le détail des hausses d’impôts locaux à Dijon

Impôt local moyen à Dijon des foyers ne bénéficiant pas d’exonération: 1 434 euros

Evolution des impôts locaux à Dijon 2008-2009: + 4,4 %

Répartition des impôts locaux à Dijon par taxe:

Taxe d’habitation: 644 euros

Taxe foncière: 790 euros

Répartition des impôts locaux à Dijon par bénéficiaire:

Commune (évol. 2008-2009): 1015 euros ( +4,9 %)

Département (évol. 2008-2009): 359 euros (+3,2 %)

Région (évol. 2008-2009): 60 euros (+5,3 %)

Le palmarès des impôts locaux dans les grandes villes (3)

Suite du palmarès des impôts locaux dans les grandes villes

                           Taxe d’habitation        Taxe foncière
            Hausse Taux Hausse Taux
Brest +2.4 20.23 +2.4 23.62
Clermont
Ferrand
+2.0 17.52 +2.0 21.71
Mulhouse +2.0 19.09 +2.0 24.21
Dijon +1.9 21.27 +1.9 26.06
Bordeaux +1.5 22.98 +1.5 28.10
Besançon +1.0 22.28 +3.0 24.65
Limoges +0.8 17.46 +0.8 17.35
Toulouse +0.7 19.70 +0.7 22.11
Strasbourg 0 24.10 0 21.30
Reims 0 20.75 0 30.71

Fontaine-les-dijon : la hausse des impôts locaux est confirmée

Dernièrement, le conseil municipal a voté une augmentation de 2 % des taux d’imposition des trois taxes locales qui alimentent le budget de la commune.

taxe-impot-taxes-dijon-impots-budget-locaux-crise-taxes-locales-investissement-depense-habitationLa taxe d’habitation passe à 8,13 %, la taxe foncière sur les propriétés bâties à 17,15 % et la taxe foncière sur les propriétés non-bâties à 85,50 % ; ces taux s’établissaient en 2007, respectivement à 7,97 %, 16,81 % et 83,81 %.
Les Fontenois n’échappent donc pas, cette année, à l’augmentation des impôts locaux constatée dans presque toutes les villes de France, alors que pendant treize ans, la fiscalité locale n’a pas bougé. L’adjointe aux finances, Anne-Perrin Louvrier, a rappelé que cette augmentation « ne vise en aucun cas à financer une augmentation des dépenses de fonctionnement » mais « la baisse relative des droits de mutation due à la crise et la prévision des travaux des bassins d’orage » rendent nécessaires cette augmentation. L’adjointe n’a pas manqué de souligner que « les taux de notre commune sont pratiquement les plus faibles de ceux des communes de l’agglomération dijonnaise ».