Impôts locaux, taxe d'habitation, taxe foncière, fiscalité locale, centres des impôts

dette

Les Hautes-Alpes, département le plus mal géré de France

En enquête du Figaro pointe du doigt la très mauvaise gestion des Hautes-Alpes, département où l’impôt par habitant est le plus élevé de France.

Les Hautes-Alpes, département le plus mal géré de FranceLes Hautes-Alpes est le département où l’impôt par habitant est le plus élevé de France ( 306 euros), devant l’Aude (285 euros) et les Hautes-Pyrénées (281 euros). Les Hautes-Alpes est le deuxième département avec la plus forte dette par habitant (1 341 euros), juste derrière la Corrèze (1 495 euros, voir Le gouvernement accorde une subvention de 200 000 euros pour le cinéma de Tulle) et devant le Cantal (1 167 euros).

Les impôts directs ont augmenté de 30% dans les Hautes-Alpes en 2008, se répercutant sur

Les finances de Bordeaux

 Entre 2008 et 2012, les impôts locaux ont augmenté de 15,4% à Bordeaux.

Les finances de BordeauxLes impôts locaux ont ainsi rapporté 187 millions d’euros à la ville de Bordeaux en 2012 ( 37% des recettes totales de la ville). La dette de la ville de Bordeaux s’élevait à 199 millions d’euros en 2012, soit un endettement de 828 euros par habitant.

Les dépenses de fonctionnement de la ville de Bordeaux représentaient 179 millions d’euros en 2012. Les dépenses de personnel de la ville de Bordeaux s’élevaient quant à elles à

Les finances de Toulouse

Entre 2008 et 2012, les impôts locaux ont baissé de 7% à Toulouse ( Haute-Garonne).

finances de ToulouseAvec un endettement représentant 141 euros par habitant, Toulouse est la ville la moins endettée de France. La ville de Toulouse a réussi à réduire son budget de 11% entre 2008 et 2012, pour atteindre 730 millions d’euros.

Durant cette période, les dépenses d’équipement de la ville de Toulouse ont baissé de

Les finances de la ville de Nantes

En 2012, la dette de la ville de Nantes ( Loire-Atlantique) s’élevait à 253 millions d’euros.

Les finances de la ville de NantesLa dette de la ville de Nantes représente ainsi 874 euros par personne ( 280 970 habitants à Nantes). La dette de la ville de Nantes a baissé de 18% depuis 2008. Dans le même temps, le budget de la ville de Nantes a augmenté de 7% ( 527 millions d’euros).

Les impôts locaux de la ville de Nantes ont quant à eux

Les finances de la ville de Marseille

Selon une étude menée par l’institut Montaigne, Marseille ( Bouches-du-Rhône) est la ville la plus endettée de France.

Les finances de la ville de MarseilleLa dette de la ville de Marseille s’élève en effet à 2103 euros par habitant. Le montant total de la dette de Marseille s’élève à 1 806 milliard d’euros.

La dette de Marseille a cependant baissé de 2,3% depuis 2008, malgré une hausse du budget de 7,1% ( 1 553 milliard d’euros). Les impôts locaux ont quant à eux augmenté de 31,6% à Marseille sur

Le grand dérapage des impôts locaux à Paris

Comme dans beaucoup de collectivités, c’est aussi  le grand matraquage fiscal à Paris avec le dérapage des impôts locaux.

Voici la réalité de la pression fiscale à Paris

Entre 2001 et 2013

La taxe d’habitation a augmenté de + 44,00 %

La taxe foncière bâtie (ville) a augmenté de + 43,96 %

La taxe foncière bâtie (département) a augmenté de + 401,88 %

Au total, la Taxe Foncière bâtie (Ville et département) a augmenté de +  97,38 %

A comparer avec le coefficient de revalorisation des bases de 2001 à 2013 + 22.29 %

Et la dette de la ville de Paris a été multipliée par trois

2001       1, 090 milliard d’euros

2012       3, 260 milliards d’euros  soit évolution + 199,25 %

Claude Jaillet

Le grand dérapage des impôts locaux à Paris

Hausse des impôts locaux à Bavent

Les impôts locaux vont augmenter de 2% à Bavent ( Calvados) en 2012.
Impôts locaux Bavent 2012

Lors du conseil municipal de Bavent, le maire a décidé une hausse des impôts locaux de 2 % en 2012, comme il le fait chaque année.

Le budget de fonctionnement 2012 de Bavent s’équilibre en recettes et dépenses à 1,3 million d’euros. Les charges de personnel représentent

Vidéo les élus qui nous coûtent le plus cher selon Odette Publique

Vidéo d’ Odette Publique sur les élus qui nous coûtent le plus cher.

Sénateurs, députés, conseillers régionaux et parlementaires européens sont tous clients d’Odette Publique ! Voir la vidéo Les élus qui coûtent le plus cher, avec Odette Publique.

Hausse des impôts locaux à Sangatte

Le conseil municipal de Sangatte ( Pas-de-Calais) a décidé une hausse des impôts locaux de 2% en 2012.

Impôts locaux Sangatte 2012

Les impôts locaux devraient augmenter de 2% à Sangatte en 2012.

La taxe d’enlèvement des ordures ménagères ( TEOM) devrait également être revue à la hausse, avec un taux de 6,5 % ( voir Le vrai coût de la taxe d’ enlèvement des ordures ménagères).

L’encours de la dette de la ville de Sangatte est de

La Cour des comptes préconise un gel des salaires publics

Le déficit public (État, collectivités locales, comptes sociaux) a atteint un record l’an dernier, à 7,5 % du produit intérieur brut (PIB), et devrait être encore plus élevé cette année, à 8 % du PIB. La dette publique a suivi le même chemin puisqu’elle s’élève désormais à 78,1 % du PIB, un record .

Cour des comptes salaires publicsDans son rapport sur la situation et les perspectives des finances publiques rendu public la semaine dernière, la Cour des comptes redit l’urgence qu’il y a à trouver 100 milliards d’euros d’économies d’ici trois ans. Didier Migaud, Premier président de la Cour des comptes, explique que la France a franchi un nouveau stade en termes de détérioration de ses finances.

Pour la Cour des comptes, il y a désormais « urgence à prendre des mesures immédiates sauf à hypothéquer notre indépendance et notre souveraineté ». Des «

Pont-Saint-Esprit : les contribuables expulsés de la mairie

Le dernier conseil municipal de Pont-Saint-Esprit, le 31 mai 2010, a été celui de la honte. Les gendarmes ont chassé les citoyens-contribuables de la réunion publique.

Excédés, pressurés, les contribuables de Pont-Saint-Esprit (Gard) usent de tous les moyens (légaux) pour obtenir la démission de leur maire, Gilbert Baumet, qui a ruiné leur ville.

Dans un premier temps, les manifestants contribuables n’ont pas été autorisés  à entrer.

Ceux qui ont pu se glisser malgré les fouilles à l’entrée, en ont profité pour jeter des faux billets de « 500 euros spiripontains » à l’effigie du maire, pour faire passer un

Collectivités locales et dette publique

A l’ automne 2009, plusieurs collectivités locales, dont le conseil général de Seine-Saint-Denis, présidé par Claude Bartolone (PS), rendaient public le scandale des emprunts toxiques . Ces prêts présentaient le risque de faire exploser le coût de la dette des villes, départements et régions.

La banque Dexia, premier prêteur du secteur, vivement mise en cause, prenait alors des engagements pour « rebâtir la confiance avec ses clients ». Parmi eux, la création d’une commission de sages présidée par le député Michel Bouvard (UMP, Savoie) et chargée d’examiner les conditions de commercialisation de ces crédits. Six mois plus tard, l’aboutissement de ces travaux tient en cinq pages. Dexia en sort blanchi. « La commercialisation de ces crédits structurés s’est faite en conformité avec la réglementation », constate la commission. Depuis 2009, les prêts les plus dangereux ne sont plus vendus. L’information sur le niveau de risque des prêts a été améliorée.

Seule précision chiffrée, Dexia admet un encours de 25,24 milliards d’euros de prêts structurés, consentis au taux moyen de 3,61 % (un taux évolutif, donc), sur un stock de dette de 71,8 milliards. C’est une proportion élevée, 10 % de ses clients sont concernés, soit 2 800 collectivités. « Nous n’avons aucun

Neuilly sur Seine : bilan budgétaire 2009

Au cours du conseil municipal de Neuilly sur Seine du mois d’ avril dernier , le compte administratif 2009 a été voté . Ce compte administratif a été marqué par trois éléments :

fromantin neuilly budget impots locauxRésultat positif sur 2009

La principe d’ équilibre budgétaire adopté fin 2008 permet d’ établir un budget hors effets de conjoncture . Ce mode fonctionnement a permis d’ affecter l’ intégralité de l’ excédent budgétaire au financement des investissements et de réduire d’autant l’ endettement de la ville de Neuilly .

Baisse des dépenses courantes

Les efforts de maitrise des dépenses ont permis de réaliser une baisse des dépenses courantes et de

Pétition : NON à la dépense d’ argent pour payer la dette grecque !

A l’attention de : Nicolas Sarkozy

La France annonce prêter à la Grèce 6,3 milliards d’euros pour un an et d’autres sommes colossales les années suivantes !
Dans le même temps, les déficits de la France sont colossaux et on nous dit qu’il n’y a pas d’argent pour combler le déficit de l’assurance chômage (inférieur à 6 milliards en 2009) où le déficit des régimes de retraites
On sait aussi que la Grèce ne pourra jamais rembourser les sommes prêtées car les mesures d’économie qui sont demandées ne sont pas applicables concrètement et que le peuple grec ne se sent pas concerné par le remboursement d’une dette dont il n’est pas entièrement responsable.
De plus, ceux qui comme Goldman Sachs ont contribué à tromper sur l’état des finances grecques ne sont appelés à aucun effort.
La France n’a plus d’argent à donner n’importe comment, surtout à un pays qui n’est pas un de ses partenaires privilégiés.
Vous qui payez des impôts, qui allez devoir en payer encore plus pour combler les déficits ..
Vous qui avez des enfants dont l’avenir est incertain, signez cette pétition pour montrer que le peuple français ne veut pas qu’on dilapide le petit crédit qui lui reste !
Pour signer la pétition, cliquer sur l’ icone petition

Charges de fonctionnement des régions

La Fiscalité est de plus en plus forte dans les régions et les dettes sont de plus en plus élevées.

Combien dépensent les régions ? Comment sont utilisés les impôts locaux des contribuables dans les régions ?

Quelles sont les charges de fonctionnement des régions ?

Cliquez sur le tableau pour l’ agrandir

fiscalite charges de fonctionnement regions

Fiscalité : Taxe sur les certificats d’immatriculation, Foncier Bâti, Foncier non Bâti, Taxe Professionnelle

Compétences des Régions : hausse des impôts

Les politiques régionales ont été financées par le recours à la fiscalité et, dans une moindre mesure et dans des proportions très raisonnables, par le recours à l’endettement.

Le choix de quasiment toutes les régions de procéder dès 2005 à un relèvement vigoureux des impôts a marqué les esprits . En pourcentage , les hausses de taux d’ imposition sont de fait faramineuses, sur la mandature : + 90% pour Languedoc Roussillon ou +75% pour la Bourgogne . Mais en valeur absolue , ces hausses perdent tout caractère de  » folie  » : 3 euros de plus par habitant et par an en moyenne sur la mandature .

5 ans de hausse des impôts locaux

La fiscalité est le point faible des élus locaux. D’après les données du Forum pour la gestion des villes et des collectivités territoriales, une association de collectivités locales coprésidée par un élu de droite et un élu de gauche, entre 2004 et 2009, les conseils régionaux de métropole ont en moyenne relevé de 36 % les taux d’imposition !

impots locaux hausse regions fiscaliteLes ménages en ont supporté directement les conséquences, à travers une forte hausse de leur taxe foncière (perçue par les régions) tout comme les entreprises qui, de surcroît, étaient soumises jusqu’à l’an dernier à la taxe professionnelle. Cette tendance est la même quelle que soit la couleur politique de la région. L’Alsace, présidée par la droite, a ainsi augmenté ses taux de 23 % au cours des cinq dernières années.

«Nous récupérons seulement 7 % des impôts locaux. Pour que les montants perçus au titre de la fiscalité augmentent vraiment, nous devons appliquer de fortes hausses en pourcentage», se justifie-t-on du côté de

Pétition pour la réduction des déficits et de la dette publique

A l’attention du gouvernement français ,

Fraudes, gaspillages, subventions à la pelle et à l’aveuglette… L ‘ étendue de la dépense publique française ( 56% du PIB en 2009 , le record des pays développés ) multiplie les occasions de gaspillages et de fraudes .

Contrairement à une idée reçue, les Français en général, les plus modestes en particulier, ne sont pas du tout partisans de la dépense publique à tout va, bien au contraire ! Quand on interroge les français par sondage, 83% sont inquiets du déficit et de la dette publics et 90% souhaitent que la dépense publique soit réduite pour faire face à la crise ( Ifop – Le Cri du contribuable , octobre 2009 ) . En vérité, l’augmentation perpétuelle de la dépense publique n’est souhaitée que par des lobbies catégoriels dont les dirigeants, souvent occultes, ne représentent qu’eux mêmes.

Ni les chefs d’entreprises, ni les agriculteurs, ni les artistes ( 3 catégories exposées) ne souhaitent vivre en tendant la sébile ! Mais leurs représentants autoproclamés en vivent grassement.C’est pourquoi nous avons choisi de dénoncer le mal français à sa racine : l’excès de la dépense publique !

Stop aux gaspillages , aux subventions en pagaille et aux folies dépensières de nos élus.
Pour une réduction de la dette publique et du déficit public français, signez notre pétition !

Pour signer la pétition pour réduction de la dette et des déficits publics français, cliquez sur l’image petition

Classement endettement des régions

Classement des régions les plus endettés

Rang Région durée théorique de désendettement, en mois

1 – Alsace 13,2

2 – Paca 12,3

3 – Nord pas de calais 12,1

4 – Ile de France 12,1

5 – Auvergne 12

6 – Pays de la Loire 9,74

7 – Champagne Ardenne 9,38

8 – Lorraine 8,55

Classement endettement des départements

Classement des départements les plus endettés

Rang Département durée théorique de désendettement, en mois

1 – Corrèze 14,28

2 – Meuse 12,30

3 – Cantal 11,53

4 – Dordogne 10,96

5 – Ain 10,66

6 – Val d’ Oise 10,49