Impôts locaux, taxe d'habitation, taxe foncière, fiscalité locale, centres des impôts

dépense

Les dépenses en communication de la Picardie

La Picardie est la 3ème région de France ayant les plus importantes dépenses en communication.

En 2011, la région Picardie a dépensé 7,89 millions millions d’euros en frais de communication ( publicité, publications et relation publiques).En 2011, la région Picardie a dépensé 7,89 millions millions d’euros en frais de communication ( publicité, publications et relation publiques). Les dépenses en communication de la région Picardie représentent 7,47 euros par foyer fiscal.

Parmi les dépenses en communication de la région Picardie, 4,48 millions d’euros ont été consacrés aux services généraux; plus de 500 000 euros ont été dédiés à ses « actions européennes ». En 2011, le conseil régional de Picardie a ainsi dépensé 451 000 euros en frais de communication pour promouvoir les lycées, et 300 000 euros pour

Les finances de Bordeaux

 Entre 2008 et 2012, les impôts locaux ont augmenté de 15,4% à Bordeaux.

Les finances de BordeauxLes impôts locaux ont ainsi rapporté 187 millions d’euros à la ville de Bordeaux en 2012 ( 37% des recettes totales de la ville). La dette de la ville de Bordeaux s’élevait à 199 millions d’euros en 2012, soit un endettement de 828 euros par habitant.

Les dépenses de fonctionnement de la ville de Bordeaux représentaient 179 millions d’euros en 2012. Les dépenses de personnel de la ville de Bordeaux s’élevaient quant à elles à

Impôts locaux Dijon 2013

Dijon est la 12ème ville de France où l’on paye le plus d’ impôts locaux. Voici les taux des impôts locaux à Dijon en 2013.

Impôts locaux Dijon 2013Impôts locaux des ménages de Dijon

Montant des impôts locaux à Dijon par habitant en 2012: 931 euros ( +33,26% entre 2007 et 2012).

Taux de la taxe sur le foncier bâti à Dijon en 2013: 49,09% ( +8,93 points entre 2007 et 2013).

Taux de la taxe d’habitation à Dijon en 2013:

Impôts locaux Nancy 2013

Nancy est la 6ème ville de France où l’on paye le plus d’ impôts locaux. Voici les taux des impôts locaux à Nancy en 2013.

Impôts locaux Nancy 2013Impôts locaux des ménages de Nancy

Montant des impôts locaux à Nancy par habitant en 2012: 968 euros ( +35,31% entre 2007 et 2012).

Taux de la taxe sur le foncier bâti à Nancy en 2013: 38,48% ( +6,30 points entre 2007 et 2013).

Taux de la taxe d’habitation à Nancy en 2013:

Hausse des impôts fonciers en Côte d’ Or

Les habitants de la Côte d’ Or découvrent avec stupeur une hausse de 12% de la taxe foncière sur les propriétés bâties du Département.

Hausse des impôts fonciers en Côte d' OrUne telle décision dans le contexte économique est ahurissante ! Sans doute, pour les élus du conseil général de Côte d’ Or, les mots « récession », « chômage », « surendettement » ou « pauvreté » sont abstraits au point de ne pas en évaluer les conséquences  pour bon nombre de particuliers mais aussi d’entreprises.

Le conseil général de Côte d’ Or impose à tous une dépense inattendue ( en dénonçant la baisse des  dotations de l’Etat ) sans prendre les décisions que

Classement des villes les plus rigoureuses

Ce classement des villes les plus rigoureuses et un palmarès de toutes les villes de plus de 1oo 000 habitants affichant la meilleure gestion budgétaire.

Les chiffres intègrent les comptes de la commune et ceux de son agglomération, mais sont rapportés par habitant. Le palmarès est établi selon la moyenne de six critères: la dette, la solvabilité (capacité à rembourser la dette), les dépenses d’équipement (investissements), les charges de personnel, la rigidité structurelle (marges de manœuvre financières une fois payées toutes les charges) et les impôts locaux. A Villeurbanne, par exemple, chaque habitant doit 1029 euros pour rembourser la dette et paie chaque année 545 euros d’impôts locaux.

Certains maires ne peuvent être tenus pour responsables de la gestion de leurs prédécesseurs, qui ont légué une situation parfois difficile.

Classement des villes les plus rigoureuses

classement des villes les plus rigoureuses

source: le Point

Il faut supprimer les sous-préféctures: pétition !

Sous-préfectures : des millions d’euros gaspillés en pure perte !

 

Il faut supprimer les sous-préféctures: pétitionA l’heure où la réduction des dépenses publiques est un impératif absolu, mettons fin à cette aberration administrative que sont les sous-préfectures !

Qu’est-ce qu’une sous-préfecture ? A quoi servent-elles ? Deux grandes questions !

Dans le millefeuille administratif français (communes, communautés de communes, cantons, départements, régions, Etat, Europe), il existe encore une autre catégorie, souvent totalement inconnue du grand public : l’arrondissement départemental !

La France en compte pourtant 342 ! Et ceux-ci n’ont strictement rien à voir avec les

Hausse de la dette des collectivités lyonnaises en 2012

Les collectivités lyonnaises (  ville de Lyon, Grand Lyon, Département du Rhône et Région Rhône-Alpes)  vont augmenter leur dette de 15,4% en moyenne en 2012.

dette des collectivités lyonnaisesL’ association CANOL a calculé la moyenne des dépenses des collectivités lyonnaises par habitant en 2012. Ainsi, les dépenses des collectivités pour 2012 représentent 4 560 euros pour un habitant de Lyon, 4 413 euros pour un habitant de Villeurbanne, 4 527 euros pour un habitant de Caluire et 4 906 euros pour un de Vénissieux !

Le conseil général du Rhône a voté un budget 2012 de 1 646 millions d’euros, dont

Situation financière des régions dans le rouge

Situation financière des régions dans le rouge. La situation financière des régions devient de plus en plus alarmante, avec l’augmentation des dépenses et la perte du contrôle des régions sur leurs recettes.

regions finances reforme taxesLa mise en place du conseiller unique territorial coûtera 1 milliard d’euros.  Exemple avec l’ Aquitaine qui va passer de 85 conseillers régionaux à 210 conseillers territoriaux: coût compris entre 20 et 30 millions d’euros par région. Avec les frais de déplacements de ces conseillers entre les départements et les régions, la facture totale se chiffrera à 1 milliard d’euros.

Avec la réforme de la taxe professionnelle, les conseils régionaux ne peuvent plus faire varier les taux que sur la carte grise et sur une partie de la taxe intérieure sur les produits pétroliers ( TIPP). Les taxes foncières ont été retirées aux conseils régionaux et la taxe professionnelle remplacée par 2

Suppression de la clause de compétence générale dans les collectivités

Le sport français s’ inquiète de la réforme des collectivités locales . Le projet de réforme territoriale prévoit la suppression de la clause de compétence générale pour les régions et les départements , ce qui priverait le sport français de 1,3 milliard d’euros par an.

«Les collectivités territoriales ont pris une part croissante dans le financement du sport pour atteindre 70% aujourd’hui», selon Claudy Lebreton . Les départements seuls ont dépensé en 2009 plus de 1,1 milliard d’euros pour le sport en dépenses directes (764 millions d’euros de dépenses de fonctionnement et 338 d’investissements directs). Si on y ajoute les subventions aux communes pour les équipements sportifs, les départements ont consacré plus de 2,75 milliards au sport, soit quatre pour cent de leur budget.

La clause de compétence générale autorisait chaque collectivité à s’occuper de domaines qui ne sont pas spécifiquement de son ressort. Toutefois un amendement déposé à l’Assemblée nationale prévoit que le sport, la culture et le tourisme pourront encore être traités par toutes les collectivités. Le projet de loi

Coût des collectivités locales

Il faut espérer que le gouvernement et les collectivités territoriales réduiront, aussi, les subventions qu’ils offrent aux associations, en écartant ce qui revient à la constitution d’une clientèle électorale, ou aux prébendes accordées aux amis et aux dons sans justification.

cout collectivites localesImpardonnable, en effet, les 700 000 € accordés par le conseil régional de la PACA à des associations fictives. Pourtant son président, si prompt à réclamer la démission d’un ministre (M. Woerth), a été réélu.

Malheureusement, une loi récente a autorisé les collectivités à exercer des activités dites de « coopération décentralisée » avec l’étranger. Ces coopérations sont financées, évidemment, par les contribuables de ces collectivités. Elles sont souvent orchestrées par une association intitulée « Cités Unies de France ».

Un exemple récent ne laisse pas de nous étonner. Le département de la Seine-Saint-Denis, dont le président est M. Bartolone, éminence socialiste, a adopté une seconde fois, le 25 juin 2010, un budget en déséquilibre, malgré les observations de la chambre régionale des comptes. En langage clair : ses

La Cour des comptes préconise un gel des salaires publics

Le déficit public (État, collectivités locales, comptes sociaux) a atteint un record l’an dernier, à 7,5 % du produit intérieur brut (PIB), et devrait être encore plus élevé cette année, à 8 % du PIB. La dette publique a suivi le même chemin puisqu’elle s’élève désormais à 78,1 % du PIB, un record .

Cour des comptes salaires publicsDans son rapport sur la situation et les perspectives des finances publiques rendu public la semaine dernière, la Cour des comptes redit l’urgence qu’il y a à trouver 100 milliards d’euros d’économies d’ici trois ans. Didier Migaud, Premier président de la Cour des comptes, explique que la France a franchi un nouveau stade en termes de détérioration de ses finances.

Pour la Cour des comptes, il y a désormais « urgence à prendre des mesures immédiates sauf à hypothéquer notre indépendance et notre souveraineté ». Des «

Collectivités : mutualisation des dépenses

Le gouvernement va développer la mutualisation entre collectivités à l’occasion de la réforme territoriale, pour maîtriser les dépenses selon Alain Marleix, secrétaire d’Etat aux collectivités .

L’ Etat va aussi développer la mutualisation grâce aux apports de la réforme des collectivités territoriales selon Alain Marleix .

Le gouvernement souhaite également régulariser les conventions de mise à disposition de services entre les intercommunalités et les communes membres vis-à-vis du droit communautaire. Les conditions de remboursement des frais de fonctionnement devraient être encadrées pour éviter qu’ils soient considérés comme la contrepartie d’une prestation de service, ce que la commission européenne refuse.

Le gouvernement souhaite également la création d’un régime de mutualisation de services hors compétences transférées à l’

Les collectivités locales doivent informer les PME sur le Crédit impôt recherche

Entretien avec Nicolas Bouzou , économiste chez Asteres .

Comment jugez vous le crédit d’ impôt recherche ( CIR ) ?

C’est un très bon outil pour stimuler la recherche privée . D’une portée transversale , il est plus efficace que les aides sectorielles , les politiques de filières . En effet , on ne sait jamais avec précision quels seront les secteurs d’ avenir .

Pourtant le crédit d’ impôt recherche est critiqué

C’est assez normal , c’est un dispositif encore jeune . Certaines améliorations peuvent être apportées

Lesquelles ?

Les grands groupes n’ont aucun problème pour accéder à toutes les informations existantes dans le

La mairie de Paris dépense 45 000 euros pour une pub

La Mairie de Paris a payé 45 000 euros un encart publicitaire de 8 pages dans Le Parisien .

Dans quel but ? Pour chanter les louanges de ses sociétés d’ économie mixte . 3 semaines auparavant , la Mairie de Paris se vantait d’ avoir fait la chasse au gaspillage dans ses dépenses de communication

source: Canard enchainé

Neuilly sur Seine : bilan budgétaire 2009

Au cours du conseil municipal de Neuilly sur Seine du mois d’ avril dernier , le compte administratif 2009 a été voté . Ce compte administratif a été marqué par trois éléments :

fromantin neuilly budget impots locauxRésultat positif sur 2009

La principe d’ équilibre budgétaire adopté fin 2008 permet d’ établir un budget hors effets de conjoncture . Ce mode fonctionnement a permis d’ affecter l’ intégralité de l’ excédent budgétaire au financement des investissements et de réduire d’autant l’ endettement de la ville de Neuilly .

Baisse des dépenses courantes

Les efforts de maitrise des dépenses ont permis de réaliser une baisse des dépenses courantes et de

Austérité chez les élus locaux

Les collectivités locales ne peuvent pas être exemptées de l’effort de réduction des dépenses publiques. A cet égard , Nicolas Sarkozy devrait affirmer, aujourd’hui, son intention de geler strictement les dotations de l’Etat aux collectivités locales.

sarkozy elus locaux depense publiqueA défaut de pouvoir limiter les dépenses des élus locaux (librement administrées), le gouvernement espère les y inciter en réduisant leurs ressources. Il reprend ainsi à son compte la principale proposition de la commission Carrez sur la « maîtrise des dépenses locales » .

Le projet ne suscite pas la volée de bois vert que le gouvernement pouvait craindre. «  La norme du zéro valeur appliquée aux concours de l’Etat aux collectivités, on ne peut pas s’y opposer », estime Jérôme Cahuzac, président socialiste de la commission des Finances de l’Assemblée nationale. « Certains élus le comprennent. D’autres, non. C’est le clivage traditionnel entre gauche et droite  », résume Jacques Pélissard, président de l’Association des maires de

Départements et taux d’imposition

Avec des taux de fiscalité en progression de 2,5 % en moyenne, les départements y sont allés beaucoup moins fort que l’an dernier (+ 6,3 %) sur les impôts des ménages (taxe d’habitation, taxes sur le foncier bâti et non bâti).

Près de la moitié des conseils généraux ont même conservé des taux identiques à ceux de 2009, rendant sans doute les hausses pratiquées cette année encore plus voyantes. Notamment pour certains contribuables. Tels les Strasbourgeois. Ainsi, alors que la ville elle-même n’a pas touché cette année à ses taux, le simple effet de la part d’impôt départemental a quand même fait fortement évoluer la fiscalité locale .

La baisse observée en Guadeloupe est exceptionnelle. Elle s’explique par l’engagement de l’exécutif départemental, dans la résolution de la crise sociale antillaise de l’hiver 2009, de soulager le contribuable.

De fait, 15 départements ont relevé leur pression fiscale d’au moins 5 %. Avec une « mention spéciale » pour les Yvelines, la Saône-et-Loire et l’Aisne où les hausses culminent à + 14,8 %, + 13,5 % et + 12,9 %. A sa décharge, le

Herepian : les impôts locaux augmentent de 1,5 %

Herepian ( Hérault ) – Conseil municipal et budget primitif 2010 .

Vote des taux d’imposition

House made of european banknotes isolated on white backgroundLe maire informe le conseil municipal que, suite à la suppression de la taxe professionnelle, les communes recevront en 2010 l’équivalent de cette taxe sous forme de compensation. Ce n’est qu’en 2011 que la commune ressentira les effets de cette réforme. Au titre de 2010, il est proposé une augmentation de 1,5 % qui porte : la taxe d’habitation de 14,65 à 14,87 % ; le foncier bâti de 24,87 à 25,24 % ; le non bâti de 110,83 à 112,49 %.
Garantissant un produit d’impôt de la commune de 450 102 € auquel il faut rajouter la

Pétition : NON à la dépense d’ argent pour payer la dette grecque !

A l’attention de : Nicolas Sarkozy

La France annonce prêter à la Grèce 6,3 milliards d’euros pour un an et d’autres sommes colossales les années suivantes !
Dans le même temps, les déficits de la France sont colossaux et on nous dit qu’il n’y a pas d’argent pour combler le déficit de l’assurance chômage (inférieur à 6 milliards en 2009) où le déficit des régimes de retraites
On sait aussi que la Grèce ne pourra jamais rembourser les sommes prêtées car les mesures d’économie qui sont demandées ne sont pas applicables concrètement et que le peuple grec ne se sent pas concerné par le remboursement d’une dette dont il n’est pas entièrement responsable.
De plus, ceux qui comme Goldman Sachs ont contribué à tromper sur l’état des finances grecques ne sont appelés à aucun effort.
La France n’a plus d’argent à donner n’importe comment, surtout à un pays qui n’est pas un de ses partenaires privilégiés.
Vous qui payez des impôts, qui allez devoir en payer encore plus pour combler les déficits ..
Vous qui avez des enfants dont l’avenir est incertain, signez cette pétition pour montrer que le peuple français ne veut pas qu’on dilapide le petit crédit qui lui reste !
Pour signer la pétition, cliquer sur l’ icone petition