Impôts locaux, taxe d'habitation, taxe foncière, fiscalité locale, centres des impôts

argent public

Pétition pour la démission de Thomas Thévenoud de l’ Assemblée nationale

Une pétition réclamant la démission de Thomas Thévenoud de l’Assemblée nationale en raison de ses problèmes fiscaux a été mise en ligne.

Pétition pour la démission de Thomas Thévenoud de l' Assemblée nationale

Alors que Thomas Thévenoud refuse toujours de quitter son siège de député à l’Assemblée ( voir Pour la démission de Thévenoud de l’ Assemblée), un poste rémunéré avec l’argent des contribuables, et que sa femme vient d’être écartée de

L’ argent des partis politiques

edc 5 argent partis politiques

Alors que l’UMP explose sous nos yeux avec l’affaire Bygmalion, dernier scandale en date d’une incessante série d’affaires politiques, nul ne peut plus ignorer cette triste réalité : les partis politiques sont de juteuses et souvent douteuses machines à fric. Cette nouvelle Enquête du contribuable est consacrée à l’argent des partis politiques, au niveau national et européen.

Jean Baptiste Leon

Jean-Baptiste Leon, rédacteur en chef.
Retrouvez tous les numéros des Enquêtes du contribuable sur le site dédié au magazine bimestriel des contribuables.

 

Grassement subventionnés avec l’argent du contribuable, les grands partis de pouvoir devraient d’abord se regarder eux-mêmes avant d’asséner leurs discours moralisateurs : que dire de leur façon de gérer l’argent de leur propre parti ?! Entre magouilles, copinage et corruption, c’en est trop !

Les Français, conscients de ce problème, se déclarent massivement opposés au financement public des partis politiques. D’autant que les électeurs se reconnaissent de moins en moins dans ces structures, qui bénéficient pourtant de toujours plus d’argent public.

Procurez-vous de toute urgence ce nouveau numéro des Enquêtes : vous pouvez le commander en ligne dès maintenant, et vous le trouverez également en kiosque à partir du 1er juin.

Image1
Les Enquêtes du contribuable n°5, juin/juillet 2014 – 3,50 euros.
abokiosqueen ligne

L’argent des partis politiques » : sommaire

 

dumait Financement des partis politiques et argent public : Edito par Alain Dumait.
Quand un parti ne peut plus financer ses opérations sur ses ressources propres, il n’a qu’à réduire la voilure ou fermer ses portes ! Ce principe étant établi, beaucoup de questions se posent évidemment.
dalongeville-pays-sipa Gérard Dalongeville ou la solitude du repenti
« Il n’y a que ceux qui ne sont pas aux affaires qui ne magouillent pas »
sondage edc 5 financement des partis politiques mai 2014 Sondage exclusif Ifop/Les Enquêtes du contribuable
Les Français s’opposent massivement au financement public des partis politiques

- Infographie : Les 10 partis les plus subventionnés en 2014edc 5 subventions partis politiques 2014

- Réaction de Gilbert Collard à notre sondage : « La classe politique est presque entièrement dévoyée »

1. Partis : l’argent coule à flots

Même si les Français leur tournent le dos, les partis ne manquent pas d’argent : le contribuable est là pour abreuver leurs cohortes d’élus et de permanents bien nourris.

- Financement public des grands partis : le grand gaspillage
-
Les bureaucrates de la CNCCFP
-
Les partis politiques vivent au-dessus de nos moyens
-
Le jackpot des micro-partisliasse billets euros  Unclesam - Fotolia com-2
- Jacques Bompard : Les micro-partis, un plus pour la démocratie

2. La République des corrompus

Marchés publics truqués, dessous de table, rétro-commissions… Le renforcement de l’arsenal juridique n’a pas mis fin aux pratiques illicites des partis, bien au contraire !

Bygmalion_groupe Petite histoire du financement occulte des partis politiques
A gauche comme à droite, tous les partis de pouvoir se sont fait attraper la main dans le sac pour financement illégal. Tradition républicaine oblige !

- Formation des élus : par ici la bonne soupe !
- Les petits trucs pour blanchir l’argent d’une campagne électorale
- Touchez pas au grisbi… républicain
- Comment les étrangers financent leurs partis politiques
- Oskar Freysinger : «Le Suisse ne délègue pas volontiers, il s’engage lui-même»
- La politique est mon métier
- Ces élus qui profitent d’une prime à la casserole
infographie edc 5 indemnités député européen

3. La vie dorée des députés européens

Focus sur les indemnités, revenus complémentaires et autres avantages fastueux dont vont profiter les 751 membres nouvellement élus du Parlement européen.

- Ce que vous coûte votre député européen
Salaire confortable, indemnités généreuses, jetons de présence, frais de transport, bilocalisation géographique : le parlement européen dévore des centaines de millions d’euros par an.

- Jean-Claude Martinez : «La plupart des parlementaires européens ne servent pas à grand-chose»
- Fiscalité : Je TEOM, moi non plus !

- H16 en liberté : « Finançons encore plus la politique! »
- Le courrier des lecteurs
- L’impôt selon Jésus-Christ
- L’Humeur vagabonde


Retrouvez ici tous les numéros des Enquêtes du contribuable (et Dossiers du contribuable).

miege partis politiques Contribuables Associés

L’ assistanat ruine la France

Découvrez dès à présent le 4e numéro des Enquêtes du contribuable, le magazine bimestriel des contribuables. Ce numéro se penche sur un des plus terribles fléaux de notre pays : l’assistanat, qui ruine la France, décourage le travail et avilit les Français. Disponible dès maintenant en ligne, et sortie en kiosque le 28 mars.

Jean Baptiste Leon

Jean-Baptiste Leon, rédacteur en chef.
Retrouvez tous les numéros des Enquêtes du contribuable sur le site dédié au magazine bimestriel des contribuables.

 

Le puits sans fond de l’assistanat. Du berceau au tombeau, la solidarité laïque et obligatoire materne les Français et les autres… Des milliards sont engloutis pour des aides sans contrepartie, au grand dam du contribuable.

Le travail ne paie pas. Le système récompense ceux qui n’en font pas une : pourquoi se lever tôt le matin pour aller travailler alors qu’il suffit d’attendre que

Les maires du Rhône répondent aux questions de CANOL

Comment bien choisir son maire ? L’association CANOL met à disposition des contribuables un outil permettant de bien choisir son maire dans le Rhône.

La situation des finances de l’Etat Français se détériore chaque année. Ce n’est pas CANOL qui le dit, mais les économistes de tous bords. Le niveau d’imposition des contribuables français a atteint un niveau difficilement dépassable,une majorité de citoyens semble aujourd’hui enfin d’accord pour commencer à diminuer les dépenses.

La Cour des Comptes a même insisté pour que les collectivités territoriales y participent. CANOL vous propose donc un moyen pour vous aider à voter utile, en fonction de vos intérêts de contribuables lors des élections municipales.

Les investissements de nos collectivités territoriales ne sont pour la plupart que des investissements de luxe : de plus ils génèrent des déficits d’exploitation et contribuent à augmenter le déficit et la dette de l’Etat français. Laissons

Les emprunts toxiques du Rhône

Lors de sa séance plénière du 20/12/2013, le Conseil général du Rhône a débattu sur le budget primitif 2014 et la politique de gestion financière.

Les emprunts toxiques du RhôneLa lecture du rapport fait ressortir les éléments suivants :

-En 2013, 2 emprunts dits « structurés » (pour un total de 110,6 M€) ont été définitivement transformés en emprunts à taux fixes (4,65% et 3,95%), moyennant le versement d’une soulte s’élevant au total à 61 millions d’euros soit 55% du montant restant dû !

-Au 1er janvier 2014, il subsiste 3 emprunts « structurés » pour un capital de 233,1M€, représentant 28% de l’encours total. Deux de ces emprunts bénéficient en 2014 d’une protection en taux fixes, à 1,75% pour l’un et 5,50% pour l’autre. Le troisième emprunt, représentant 9,26% de l’encours de la dette, est à un taux qui dépendra de la différence entre la

Hausse de la taxe foncière dans le Rhône

La taxe foncière va augmenter de plus de 20% dans le département du Rhône en 2013.

Hausse de la taxe foncière dans le RhôneLe Département du Rhône vient en effet de voter une hausse de plus de 20% de la taxe foncière en 2013.

La taxe foncière figurait au budget 2012 pour 227 millions d’euros. Une hausse de 20% de la taxe foncière la majorerait de 45 millions d’euros. Or le conseil général du Rhône dit avoir perçu en 2012 plus de 60 millions d’euros non prévus au titre des droits de mutation. Pourquoi ne pas reporter cette somme sur 2013 ? Le conseil général du Rhône explique qu’il faut « assurer les dépenses sociales« … Rappelons que le conseil général du Rhône a contracté pour 450 millions d’euros de prêts toxiques, et a

Endettement de Bugarach

Le village de Bugarach dans l’Aude devait être le seul lieu de la planète à échapper à l’apocalypse maya du 21 décembre dernier.

Dette de BugarachSi la fin du monde n’a pas eu lieu, c’est la faillite qui guette cette commune. Bugarach est l’une des communes les plus dépensières et endettées de France. Les données du ministère des Finances sur les comptes de la commune (202 habitants) montrent que les dépenses publiques par tête sont de 2 762 euros en 2011, contre 1 234 euros en moyenne pour les villes françaises de moins de 250 habitants.

La dette de Bugarach, elle, dépasse les 3 000 euros par habitant et augmente de 10 % par an depuis 2008… Un gouffre ! Eu égard aux taux très

Comment est calculée la taxe d’ habitation ?

Combien rapporte la taxe d’habitation et comment est-elle calculée ? La taxe d’habitation est calculée selon des valeurs hasardeuses.

Comment est calculée la taxe d' habitation ?La taxe d’ habitation frappe tous les logements suffisamment équipés pour être habités, que l’habitation soit effective ou non. Le redevable de la taxe d’ habitation est l’occupant du logement au 1er janvier. La taxe d’ habitation se calcule en appliquant un taux à une valeur dite cadastrale censée représenter la valeur locative du bien mais non actualisée depuis 1970. La taxe d’ habitation est donc en réalité assise sur un revenu fictif, c’est-à-dire sur une valeur tout aussi illusoire.

Quoi qu’il en soit, le montant de la taxe d’ habitation relève à la fois de la responsabilité nationale et locale puisque l’évolution de la valeur locative est votée chaque année par

Les maires gaspillent votre argent

Les Dossiers du Contribuable n°12 – à paraître le 29 mars – sont consacrés aux gaspillages de l’argent public dans les villes et les intercommunalités.

Comment les maires gaspillent votre argent ?« Réquisitoire contre les dépenses inutiles des maires », 68 pages – 4 € 50.

- Inventaire des folies que vous payez.

- Enquête sur la folie dispendieuse des rond-points.

- Des associations de contribuables témoignent.

- Interview de Jérôme Morin, le fonctionnaire de Pontault-Combault (94)  mis à pied pour avoir écrit un livre sur sa mairie.

- Votre maire noté par les contribuables: l’Argus des communes

Carrément Brunet sur RMC avec Contribuables Associés

Tous les jours à 13h10 sur RMC, dans son émission « Carrément Brunet », Eric Brunet traque tous les gaspillages de l’argent public dans sa chronique « Les Français sont sympas ».

Carrément Brunet sur RMC avec Contribuables AssociésUne rubrique élaborée avec Contribuables Associés.

Chaque jour en début d’émission, Eric Brunet pointe les folies de l’Etat, des collectivités locales et autres entreprises publiques qui « remercient » le contribuable si prodigue de son argent …

Une chronique à écouter ou à réécouter sur le site de RMC.

Contribuables Associés sur France 5 dans l’ émission C dans l’ air

Vidéo de l’ émission C dans l’ air sur France 5 avec Jean-Baptiste Léon de l’association Contribuables Associés. Moins de gaspillages, moins d’ impôts ?

Les invités Christian Saint-Etienne, Christophe Aguiton, Sophie Pedder, et Jean-Baptiste Léon s’expriment sur le sujet de la dépense publique, des gaspillages d’argent public, et des impôts.

Voir la vidéo Contribuables Associés dans l’ émission C dans l’ air sur France 5

 


Contribuables Associés dans l’émission C dans… par ContribuablesAssocies

Fin des subventions aux syndicats – pétition

Plus un sou d’argent public pour les Syndicats qui prennent la France en otage !

Pétition nationale à Nicolas Sarkozy

Monsieur le Président,

Les grèves à répétition parasitent notre économie. Après la SNCF, la RATP, La Poste… les blocages du port de Marseille et des raffineries sont une honte, et les scènes de débordements inadmissibles.
Cette tyrannie n’est plus supportable, surtout quand on sait qu’elle est financée par nos impôts.

Nous devons arrêter de financer des syndicats qui usent et abusent du droit de grève au détriment des Français, et qui

Les collectivités locales contournent les mesures de rigueur

Réforme des collectivités territoriales :  le contournement des mesures de rigueur budgétaires proposées par les pouvoirs publics sur le plan local est déjà bien entamé ( introduction des sociétés publiques locales et le retour du projet d’agence de financement ).

D’une part s’agissant de la dépense avec l’introduction malheureuse des sociétés publiques locales visant à dynamiser les investissements locaux hors de la sphère concurrentielle.

D’autre part s’agissant des ressources, avec le projet initié en 2004 et réaffirmé récemment début 2010 par les élus locaux d’une agence nationale de financement permettant aux collectivités territoriales de financer les investissements sur le marché obligataire sans intermédiation bancaire comme dans les crédits bancaires classiques.

Dans un cas comme dans l’autre, il s’agit de parvenir à mettre à bas la tentative de restauration d’une certaine orthodoxie budgétaire en relâchant la contrainte portée sur un argent public devenu plus rare. A chaque fois, nous assistons à des

Soutenez Contribuables Associés

Au travers de nos articles, vous avez pu mesurer la qualité de notre travail et l’importance de nos actions.

Contribuables Associés est aujourd’hui la seule association nationale qui milite avec acharnement pour une bonne gestion de l’argent public.

Mais afin de rester indépendante, Contribuables Associés ne bénéficie d’aucune aide et ne vit que de la générosité de ses membres.

Aussi, aidez-nous par un don ou mieux apportez-nous votre soutien régulier.

L’argent est le nerf de la guerre !

Je fais un don par carte bancaire sur le site de Contribuables Associés entièrement sécurisé.

J’apporte mon soutien régulier à Contribuables Associés par prélèvement automatique
(Je télécharge et j’imprime le formulaire de prélèvement au format PDF, et je le renvoie rempli et signé, accompagné de mon RIB à Contribuables Associés, 42 rue des Jeûneurs, 75002 Paris)

Merci de votre soutien

850 000 euros aux syndicats du Nord-Pas-de-Calais

En 2009, le conseil régional du Nord-Pas-de-Calais a versé une somme totale de 850 000 euros aux syndicats de salariés.

cgt syndicats subventionsCe financement annuel du fonctionnement général des syndicats n’ interdit évidemment pas les subventions ponctuelles aux mêmes syndicats sur des opérations bien précises . D’après la convention entre les parties et conformément à la loi et aux principes définis par la jurisprudence ,  » la participation régionale s’entend dans le cadre de l’intérêt du développement économique et social régional à l’exclusion de tous motifs ou buts d’ordre politique ou de participation aux conflits de travail au profit de l’une ou l’autre partie » ! C’est bien connu, les syndicats sont apolitiques et font rarement grève … mais si c’est la loi qui le dit !

La Région Nord-Pas-de-Calais a décidé en 2006 de  » participer au 48ème congrès de la CGT, qui se tiendra du 24 au 28 avril 2006 à Lille Grand Palais et d’ allouer , à ce titre, une subvention d’un montant de 150 000 euros à la CGT située à Montreuil , déstinée à l’organisation de ce congrès  » . Cette dépense a été imputée sur le code budgétaire de la Direction de la communication et du multimédia .

En 2007, la même Région a alloué une subvention d’un montant de 150 000 euros à Force Ouvrière , pour l’ organisation de son 21 ème congrès à Lille , du 25 au 29 juin 2007 . Toujours imputé sur le code budgétaire de la Direction de la communication et du multimédia …

Source : Le Livre noir des gaspillages de l’argent public

Combien dépensent les régions en communication ?

Combien dépensent les régions en communication ? Quels sont les frais de communication des Régions ?

Voici le montant des dépenses de communication des régions Bourgogne, Île-de-France, Rhône-Alpes, Picardie, Lorraine, Basse-Normandie, Pays-de-la-Loire, Limousin, Languedoc-Roussillon.

Conseil régional de Bourgogne : les crédits consacrés en 2008 à la politique de communication ont été en augmentation de 200% par rapport à 2004. 200 000 € sont consacrés chaque année aux radios locales pour vanter les mérites des élus bourguignons.

Conseil régional d’Île-de-France : entre 1998 et 2009, les dépenses de communications ont été multipliées par 4 pour atteindre plus de 15 millions €. + 160 % pour les frais de réception entre 1998 et 2009, d’un montant de 1 950 000 € en 2009.

La région Rhône-Alpes a lancé en 2009, deux marchés de 650 000 € pour la réalisation et l’achat d’objets publicitaires et promotionnels aux couleurs du conseil régional.

Conseil régional de Picardie : diffusion dans tous les foyers picards d’un guide

40 000 euros pour des bornes à Perpignan

À Perpignan, le conseil général des Pyrénées-Orientales s’est lancé en 2008 dans une guerre picrocholine autour de bornes routières. Montant d’une dépense pas vraiment indispensable : 40 000 euros.

bornes-perpignanChristian Bourquin, le président PS du conseil général des Pyrénées-Orientales a voulu démontrer en 2008 que Jean-Paul Alduy, le maire UMP de Perpignan (à l’époque), entretenait mal ses routes.

Il a donc fait installer, durant l’hiver 2008, dans Perpignan et ses alentours, 52 bornes d’un mètre de haut, à 500 € la pièce, portant ce message très visible : «Bienvenue sur une route départementale».

Pourquoi ne pas avoir utilisé des bornes à 220 €, comme les 2 100 autres du département ? Mystère.

Le tout pour un montant de 40 000 € au final, en comptant le coût d’une boulette lors de l’installation. En effet, nombre de ces bornes ayant été scellées trop près de la route, il a fallu les repositionner…

Source : Le Livre noir des gaspillages de l’argent public

La taxe sur les entreprises va augmenter de 3,8 % dans le Rhône

Le Grand Lyon a adopté hier soir son budget 2010. Dans ce budget d’1,665 milliard d’euros, le Grand Lyon a prévu d’augmenter la taxe qui va remplacer la taxe professionnelle (TP).

taxe entreprises grand lyon budget impots taxes« 3,8 %, même si le taux de cette taxe sur la valeur foncière des biens ne sera voté qu’en mars » a précisé le vice-président Jacky Darne. « Cette hausse pèsera peu sur les entreprises tout en nous donnant des moyens supplémentaires ». Dans le cadre de la réforme de la TP, le Grand Lyon a d’ailleurs appris hier que la compensation versée par l’Etat serait de 114 millions d’euros plutôt que les 104 millions

Pétition pour rembourser la douche de Sarkozy aux contribuables

Déjà 440 signatures pour la pétition du remboursement de la douche de Nicolas Sarkozy.

Si vous aussi vous trouvez cette dépense scandaleuse ( 245 572 euros pour une Douche que Sarkozy a faite construire lors de l’Union pour la méditerrannée et qui n’a jamais servi), alors n’hésitez pas à signer cette pétition et surtout à la faire connaitre autour de vous !

Pour signer la pétition pour le remboursement de la douche de Nicolas Sarkozy, cliquez sur l’icone.

petition