Rouen : impôts en hausse

Publié le 19 juin 2009

Les impôts locaux augmenteront de 8 % en 2010. Une décision qui offre à la majorité municipale une marge de manœuvre pour son plan d’investissements.

calcul-des-impots-calcul-des-parts-taxe-impot-locauxLa de planchait sur une hausse des impôts pour 2010 depuis plusieurs mois (lire notre édition du jeudi 26 mars). C’est désormais une certitude. Les impôts augmenteront de 8 % à Rouen en 2010. Alors même que, pendant la campagne, le maire s’était engagé « à ne pas toucher à la locale ». Valérie Fourneyron l’a annoncé hier lors de la présentation de son Plan pluriannuel d’investissements (PPI).
«Cette hausse, qui sera la seule du mandat, devrait rapporter d’euros par an», a précisé le premier édile rouennais. Les d’impositions (aujourd’hui 19,99 % pour la d’, 21,01 pour le foncier) «vont revenir dans la moyenne de ceux des » (21,33% pour la d’habitation et 24,24 pour le foncier en 2009), précise le maire. «Cette décision doit permettre d’enrayer la dégradation des finances municipales observée ces dernières années comme de poursuivre les investissements.» «Nous avons fait le choix de la solidarité», appuie Cyrille Moreau, président du groupe des élus Verts au sein du conseil municipal. «Il s’agit aussi de ne pas laisser courir la , éclaire la communiste Hélène Klein. Cela doit nous permettre de répondre à l’urgence sociale.» Cette hausse de la fiscalité a fait l’objet d’un débat au sein de la majorité. «Les Verts la voulaient plus importante, les communistes moindre», explique Klein.
Discussions et arbitrages ont aussi été nombreux ces dernières semaines afin de finaliser le PPI, véritable feuille de route des chantiers à réaliser sur le territoire municipal dans les cinq années à venir. Au total, 205 millions d’euros devraient être investis. économique et état des finances municipales obligent, il a fallu revoir à la baisse les ambitions : tous les qui figuraient dans le programme de la liste Rouen motivée ne seront pas tenus (lire ci-dessous). « Je préfère un PPI à 205 millions qui soit intégralement réalisé plutôt qu’un document à 400 millions plus ambitieux mais qui ne soit réalisé qu’à 50 %», a expliqué Valérie Fourneyron.
Sur la méthode, les élus se sont voulus très clairs : «Il n’est plus question de tout miser sur un grand projet, un geste d’architecte, qui viennent plomber les finances sur plusieurs années», a indiqué Christine Rambaud, présidente du groupe des élus socialistes. «Les gens veulent de la proximité. durable, attractivité et solidarité sont les trois axes structurants de ce PPI.» La somme globale allouée se décompose ainsi : 82 millions d’euros pour les dépenses d’équipement récurrentes, 24 millions pour les dépenses liées au partenariat public privé conclu par l’ancienne majorité avec Vinci (éclairage, signalisation…)
Au total, 99 millions d’euros seront investis sur les grands projets. Aménagement des quais rive gauche, maison de l’étudiant, restauration de l’église Saint-Maclou, création de deux crèches, rénovation des quartiers avec le GPV. Autre décision majeure : la reprise en régie directe des cantines scolaires à compter de la rentrée 2011.

source: paris-normandie.fr

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Hausse d'impôtsImpôts locaux

Il y a un 1 commentaire. »

  1. Bonsoir,

    Vous dites 8% d’augmentation d’impôt locaux pour 2010. Ben vous êtes loin du compte. Je viens (15/11/10) de recevoir mon avis et l’augmentation pour 2010, pour moi, est de 37,26%. Je passe de 416 à 571€ pour un studio meublé de 21m2.

    Qui dit mieux. C’est vraiment du foutage de gueule.

    Stéphane.

Donnez votre avis !