Orville : vers une gestion réaliste

Publié le 15 juillet 2009

Réélu pour un cinquième mandat, Yves Debureaux entend mener une politique de « réaliste et faite de bons sens » pour la . Objectif : conserver la maîtrise du communal afin d’éviter l’ des impôts locaux.

impots-locaux-nordDans les projets affichés par le , on trouve les travaux de voirie mais aussi l’effacement du réseau électrique, l’assainissement collectif, la construction d’une aire de jeux pour les jeunes enfants, sans oublier la poursuite de la réfection de l’église (coût prévisionnel : 303 000 E pour un total de subventions de 188 936 E).

Pour ce mandat, le premier magistrat se préoccupe également de l’environnement, des infrastructures communales, de la scolarité, des loisirs, de la , du social.

Côté finances, le maire indique que tous les emprunts de la commune vont être soldés cette année. Voilà qui donnera une bouffée d’oxygène non négligeable pour financer tous les nouveaux projets.

: la Voix du Nord

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , ,
Impôts locauxTaxes locales

Donnez votre avis !