Millau: Où va l’administration des finances publiques ?

Publié le 5 janvier 2010

2 569 emplois seront supprimés à la Direction gén érale des finances publiques en 2010. Ce sont donc autant d’agents des Impôts et du Trésor non remplacés, autant de missions qui risqueront d’être à l’avenir moins bien assurées et autant de services fragilisés.

« Comment afficher la volonté de lutter contre la fraude fiscale, de rendre un meilleur service aux et aux collectivités et d’assurer une présence sur le territoire quand, dans le même temps, on procède à de telles coupes dans les effectifs ? Au niveau du , nous condamnons la de six emplois dans la filière fiscale et de sept emplois dans la filière publique. Aujourd’hui, toutes les résidences et les structures ont été touchées par les suppressions.
« Sur la résidence de Millau,
un contrôleur et deux agents seront supprimés au 1 er septembre 2010.
« Le service du cadastre, sévèrement touché depuis quatre ans, c’est la troisième suppression de poste que ce service subit, a manifesté son profond désaccord en mettant en grève le mardi 15 décembre.
« Sans parler des conséquences personnelles de ces mesures, les missions du service du cadastre sont sérieusement menacées (dégradation des conditions d’accueil du public, des missions d’évaluation déterminantes pour le des collectivités locales et de l’équité fiscale face aux impôts locaux). Nous sommes tous concernés par ces suppressions injustifiées : personnels, usagers, élus . Supprimer des emplois ne relève pas du bon sens économique mais de l’aveuglement idéologique.
« L’union Snui-Sud Trésor s’est adressée le 30 novembre 2009 à pour lui demander un arrêt des suppressions d’emplois et un bilan de l’impact des suppressions d’emplois de ces dernières années sur l’exercice des missions et sur les conditions de travail. » , secrétaire départemental Snui-Union solidaires Sud

source: www.midilibre.com

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , ,
Actualité locale

Donnez votre avis !