La ville de Paris va encore augmenter les impôts locaux en 2010

Publié le 1 juillet 2009

delanoe-taxe-impots-paris-bertrand-budget-recettes-locauxLe président de la de la , Jean-François Legaret, a estimé mardi que la dirigée par le devra à nouveau augmenter les impôts locaux des Parisiens en 2010, pour la deuxième année consécutive.

Les économies que propose M. Delanoë face à la « sont des broutilles qui laissent présager une année 2009 catastrophique avec pour conséquence une nouvelle hausse de la fiscalité », a déclaré M. Legaret devant la presse.

L’équipe de M. Delanoë proposera lundi lors de l’ du budget supplémentaire au prochain Conseil de d’économiser 23 millions d’euros, sur un budget totalisant 7 milliards d’euros. Selon la , Paris souffre d’une de 150 millions d’euros des droits de mutation, en raison de la crise immobilière, au lieu de 700 millions prévus. M. Legaret évalue ce chiffre à 300 millions.

Selon M. Legaret, avec ces économies, la municipalité montre qu’ »elle ne tient aucunement compte de la portée de la crise sur les contribuables » et qu’ »elle est incapable de faire des économies ».

De son côté, le président du groupe UMP à l’Hôtel de Ville, Jean-François Lamour, a estimé que « la réponse à la crise et à la baisse des recettes de M. Delanoë est inadaptée ». « Il nous propose deux choses », a-t-il dit, l’ des impôts, l’estimant à 50% cette année pour la foncière, et une réduction de près de 4 millions d’euros des subventions aux associations. Selon lui, près d’un quart de cet effort pèse sur l’enseignement supérieur, la recherche, la vie étudiante et les nouvelles technologies.

« Sa marge de manoeuvre est pratiquement nulle », a-t-il dit, « puisque la hausse des frais de fonctionnement à elle seule est de 150 millions d’euros », conséquence de l’embauche de 8.000 agents supplémentaires de la Ville entre 2001 et 2008, a-t-il estimé.

M. Lamour a aussi reproché à M. Delanoë de réclamer 312 millions d’euros à l’Etat au titre de non compensés comme le RMI ou l’APA. « L’Etat a porté de près de 100 millions d’euros à 198 millions le remboursement anticipé de la TVA cette année », a-t-il dit.

source: cbanque.com

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Hausse d'impôtsImpôts locauxTaxes locales

Il y a un 1 commentaire. »

  1. Quand la crise immobilière sera terminée esc que Mr Denanoë reviendra sur les hausses d’impôts qui accablent les contribuables parisiens

Donnez votre avis !