Carcassonne : quid des impôts locaux ?

Publié le 3 août 2009

. Laurent Posocco et André Aribaud ont dévoilé la liste Engagement démocrate qu’ils conduiront aux municipales.

impots-locaux-recouvrement-billets-eurosDepuis plus de deux semaines, Laurent Posocco, ardemment soutenu par René Caunes, le président audois du , revendique l’investiture du parti orange. Or, selon nos informations, celle-ci n’a été accordée que mardi soir, lors d’un comité exécutif au plus haut niveau. Elle sera sans doute officialisée ce matin. Mais, jusqu’au dernier moment, le suspense a plané : au cours des derniers jours, les se sont multipliées, dans les rangs même du MoDem carcassonnais, pour tenter de faire barrage à cette investiture : outre le fait que les adhérents « historiques »
sont cinq, qui plus est bien placés, sur la liste Larrat (lire en page 2) , la présence, sur une liste estampillée MoDem, d’André Aribaud et de nombreux autres transfuges de l’UPC, opportunément ralliés au centrisme à l’ dernier, posait visiblement problème. Désormais, la vérité sortira des urnes ! LISTE LARRAT Pérez, candidat « à géométrie variable » Prompte réaction de la liste conduite par Gérard Larrat, au lendemain de la conférence de presse organisée par Jean-Claude Pérez, Alain Tarlier et René Escourrou, sur le thème de l’. « C’est le vide sidéral » , estime la majorité sortante, qui s’étonne des « positions éminemment variables » de la liste Pérez au sujet des zones d’. « N’a-t-on pas entendu Pérez dire (NDLR : début juillet) qu’il fallait mettre en place un moratoire ? Quid, alors, de la position d’Escourrou qui veut, lui, les étendre ? » Dans le même registre, René Escourrou est, lui aussi, épinglé : « S’il était présent au sein du tissu économique carcassonnais, il saurait que l’agglo a constitué 165 ha de réserves foncières, qui n’est contesté par personne et qui a été largement développé aux membres du conseil consultatif à l’économie, mis en place par Gérard Larrat et dont M. Escourrou fait partie ».
gratuits : « Soyez sérieux ! » Autre réponse promptement tombée, celle faisant écho à la proposition de gratuité des transports dans l’agglo présentée par la liste Pérez. « Si cette annonce est du même acabit que celle faite par Pierre Cohen (NDLR : élu maire de en mars 2008) et soutien de M. Pérez, cette promesse ne fera pas long feu ! Au final, à Toulouse, les transports ne sont pas gratuits mais, en plus, les impôts locaux ont explosé ! » Quant à la gratuité dans l’agglo, la liste Larrat en appelle au « sérieux », rappelant que celle-ci est déjà assurée « pour toute une partie de la fragilisée par la vie (personnes âgées, invalides, demandeurs d’…) » et que, d’autre part, « l’agglo a mis en place les Toucs gratuits en centre- ».
Enfin, l’équipe du maire sortant rappelle qu’outre la perte financière que générerait la totale gratuité, soit 600 000 € par an, « l’agglo devrait augmenter de manière considérable ses investissements, notamment en véhicules ». Les retombées de la publicité affichée sur les flancs des véhicules s’élèvent, elles, à 11 000 €, « bien trop peu pour financer le manque à gagner ».
LISTE PÉREZ « Larrat, un homme bien seul ! » Le jour même de la présentation de la liste Ensemble pour une nouvelle étape , conduite par Gérard Larrat, Jean-Claude Pérez ironise sur « l’étiquette » de Gérard Larrat, « alors que les responsables locaux, Isabelle Chesa et Gilles Icher, l’ont abandonné ». Pour le chef de file de l’, la liste Larrat est « une addition de noms, dont la combinaison des politiques comme personnelles se révélerait une soustraction pour les intérêts de la ville et des Carcassonnais. L’ancien maire nous paraît bien esseulé », conclut Jean-Claude Pérez.
Par ailleurs, le député PS a officialisé, hier, le soutien apporté à sa démarche par Paco Lapena, membre de la troupe musicale « Tonton a faim », ainsi que celui du comédien et metteur en scène André Nader.

source: midilibre.com

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Impôts locauxTaxes locales

Donnez votre avis !